Mode remerciement à l’occasion de l’évènement doublement historique de réception du prix la Tulipe et commémoration de la journée internationale des droits de l’homme_10Dec2022
  • Son Excellence Monsieur la Ministre des droits humains en RD Congo ;
  • Honorables Députés nationaux et Sénateurs ;
  • Monsieur le Président de la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) ;
  • Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume des Pays Bas ;
  • Leurs Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs des missions diplomatiques accréditées en RD Congo ;
  • Mesdames et Messieurs, Cher (e)s partenaires techniques et financiers du Gouvernement congolais et des organisations des défenses des droits humains ;
  • Mesdames et Messieurs, Cher (e)s collègues de la Société civile congolaise ici présent ;
  • Mesdames et Messieurs, distingués invités, tout protocole observé ;
Cette journée du 10 Décembre 2022 est doublement historique moi parce qu’au même moment que le monde commémore le 74e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Ministère des affaires étrangères du Royaume de Pays Bas à travers sa représentation de RD Congo a décidé d’honorer le travail héroïque que je réalise quotidiennement dans le cadre pas seulement de la défense et promotion des droits humains pendant 18 ans mais aussi et surtout mon implication dans la protection des défenseurs des droits humains en RD Congo et singulièrement dans les zones en crise multiformes (sanitaire, sécuritaire, politique, environnementale,…). Ce prix la Tulipe pour les droits humains prouve suffisamment que le travail des acteurs de la Société civile est suivi par le monde entier. Lorsque j’ai reçus le mail de l’Ambassade de Pays Bas  m’annonçant la bonne la nouvelle du choix porté à ma personne pour ce prix, je me suis retrouvé dans une émotion parce qu’en regardant dans le rétroviseur, j’ai aperçu une longue liste des défenseurs des droits humains assassinés, Journalistes y compris notamment Pascal Kabungulu, Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Père Vincent MACHOZI, Raphael  TSWANGA, Marcel Tengeneza, Tsongo Sikuliwako Alex, Rossy Tshimanga Mukendi, Luc Nkulula, Muhindo Kanzogha Obedi, Fréddy Marcus Kambale Muhindo, SHAKO PATRICK, Cabral Yombo,   MUMBERE USHINDI Katsuva, Héritier Magayane et autres acteurs de la société civile dont avec votre permission, je nous prie d’observer une minute à leur mémoires. Mesdames et Messieurs, Chers dirigeants, partenaires et collègues,  Je profite de cet évènement doublement historique pour vous alerter sur la situation préoccupante des droits humains dans la partie Est de la RD Congo où l’insécurité occasionne des  massacres des et des mouvements involontaires dont les personnes vulnérables notamment les enfants, les femmes, les personnes avec handicapes, les peuples autochtones Pygmées et les personnes de 3e âges sont les premières victimes des atrocités. Plusieurs autres violations des droits humains sont enregistrées lors que la population et les acteurs de la société civile revendiquent les droits aux ressources naturelles. Ici et maintenant, j’attire votre attention sur la criminalisation des défenseurs des droits humains qui prend de l’ampleur dans plusieurs Provinces de la RD Congo et singulièrement au Nord-Kivu où nous déplorons les arrestations et condamnations de plusieurs activistes de la société civile par le tribunal militaire tel est le cas de procès du 09 Décembre 2022 à Goma contre un militant prodémocratie condamné à 5 ans alors qu’à l’audience du 25 Novembre 2022, cinq autres activistes des droits fonciers ont été condamnés à 20 ans par cette même juridiction. En outre, je tiens à féliciter l’acquittement des certains défenseurs des droits humains par la cours d’appel du Nord-Kivu et les efforts des autorités congolaises dans la mise œuvre des engagements pris par le gouvernement congolais à l’examen périodique universel (EPU) du 07 mai 2019 parce que la RD Congo figurent maintenant parmi les rares Pays du monde qui ont des lois qui protègent et promeuvent les droits de la personne avec handicap et des peuples autochtones Pygmées. En même temps, des avancés salvatrices sont constatées dans le processus de la proposition de loi portant protection et responsabilités des défenseurs des droits humains en RD Congo. Le respect des droits humains étant le socle de développement durable, je nous mobilise à travers ce prix la Tulipe de l’Ambassade du Royaume de Pays Bas que je remercie sincèrement, à investir dans la paix, la sécurité, la bonne gouvernance, la résilience et la solidarité entre les DDH du monde entier ainsi que dans la formation des nouvelles générations des défenseurs des droits humains de l’école maternelle jusqu’à l’université pour espérer à un nation sans violation des droits humains.   Master Batundi Hangi Vicar  Prix la Tulipe pour les droits humains 2022.   Email : bhangivicar@gmail.com        Tél/WhatsApp : +243 810 127 090        Skype : vicarhangi  Passeport : OP1121143